La Société historique francophone de l’Alberta

L'histoire de votre Alberta...

Ressources historiques

Aristide Blais

Le Dr Aristide BlaisNé en 1875 à Berthier d'une famille de cultivateurs, Blais reçoit son diplôme de médecin à l'Université Laval en 1899 et après deux ans de spécialisation en chirurgie à Paris, il arrive dans l'Ouest, à Saint-Albert, puis à Edmonton. Pendant quelques années, il est associé au Dr Philippe Roy, le premier sénateur franco-albertain et plus tard le représentant du Canada à Paris. En 1902 le Dr Blais accompagne Mgr Grandin durant sa dernière maladie.

Très impliqué dans la communauté francophone, le Dr Blais est vice-président du Club Laurier organisé en 1910. Il fait aussi partie du comité établi dans le but d'ériger une statue du père Lacombe et de voir à la préservation de la première chapelle de Saint-Albert.

En 1916, le Dr Blais s'inscrit dans le corps médical de l'armée canadienne et est nommé responsable d'un hôpital militaire en France durant les deux dernières années de la Première Guerre mondiale.

Le 29 janvier 1940 le docteur Aristide Blais est nommé sénateur. Il remplace Patrick Burns qui lui avait été nommé pour remplacer Prosper-E. Lessard. Au moment de sa nomination le Dr Blais déclarait : "Je suis des plus heureux. Mais je pense que mes nouvelles fonctions sont moins la reconnaissance de mes propres mérites qu'un tribut payé aux Canadiens français de l'Alberta". (ACFA, 1965 p. 75)

Le Dr Blais est décédé en novembre 1964.

Sources consultées et à consulter :

  • ACFA, Almanach français de l'Alberta, 1948, p. 28.
  • ACFA, Procès-verbal de la réunion de l'Exécutif du 28 avril 1940.
  • ACFA, Procès-verbal des réunions du Conseil général du 12 février 1965, du 5 mars 1966.
  • COURRIER DE L'OUEST, Vol V No. 22, le 3 mars 1910.
  • GRANDIN, Vital o.m.i. The Diaries of Bishop Vital Grandin 1875-1877, Volume I translated by A. Ridge, Edmonton : The Historical Society of Alberta, 1989, p. xiii.
  • HART, Edward John, Ambitions et réalités : la communauté francophone d'Edmonton, 1795-1935, Traduit de l'anglais par Guy Lacombe et Gratien Allaire, Edmonton : Le Salon d'histoire de la francophonie albertaine, 1981, p. 78.
  • LA SURVIVANCE du 31 janvier 1940, du 18 novembre 1964, du 2 mars 1966.
  • LEVASSEUR-OUIMET, F., Saint-Joachim, la première paroisse catholique d'Edmonton; 1899-1999, Edmonton : 1999, pp. 71, 108.
  • MORICE, Adrien, o.m.i., Histoire de l'église catholique dans l'Ouest canadien, du lac Supérieur au Pacifique, Montréal: Granger Frères, 1922, Vol III, 1922, p. 362.
  • TARDIF, Émile, o.m.i. Centenaire de Saint-Albert, 1869 à 1961 Saint-Albert Centennial, Saint-Albert : 1961-1961 pp. 19, 15, 91.
  • TARDIF Émile, o.m.i. Saint-Albert, édition française, Saint-Albert : 1961 p. 16.
  • TROTTIER, ALICE, A., MUNRO, JK., ALLAIRE G., Aspects du passé franco-albertain : témoignages et études, Salon d'histoire de la francophonie albertaine, Edmonton; 1980 pp. 14, 73, 120, 146.