La Société historique francophone de l’Alberta

L'histoire de votre Alberta...

...de 1888 à 1891

En 1889, D'Alton McCarthy présente au Parlement canadien une loi visant à abolir l'usage du français dans les Territoires du Nord-Ouest. On en arrive à un compromis qui est inscrit à l'article 110 dans l'Acte amendé des Territoires du Nord-Ouest de 1891 : suite à la prochaine élection, l'Assemblée législative des Territoires pourra règlementer ses travaux de même que leur enregistrement et leur publication comme elle l'entend. Les règlements adoptés doivent être rendus publics par proclamation du lieutenant-gouverneur.

À la même époque, Edmonton connaît plusieurs évènements marquants : le Edmonton Board of Trade est créé en 1889; Edmonton reçoit l'électricité pour la première fois en 1891; le Canadian Pacific Railway bâtit un chemin de fer qui relie Strathcona à Calgary.

L'école séparée du District scolaire catholique séparé Avec l'arrivée du chemin de fer à Strathcona, le mouvement de colonisation s'intensifie. La communauté francophone et l'Église catholique sentent le besoin de faire des efforts importants dans le domaine de la colonisation de peur de se faire noyer dans la marée montante de gens qui ne s'identifient pas au fait français. Entre 1891 et 1899 l'abbé Morin réussit à amener 620 familles à Edmonton et dans les huit centres français des environs.

De plus en plus de communautés religieuses viennent prêter main forte aux Oblats qui oeuvrent sur le territoire des prairies depuis 1845.

En 1888, les catholiques d'Edmonton font parvenir une pétition au Conseil de l'éducation à Régina. Ils demandent la permission de former le district scolaire catholique séparé No 7, celui de Saint-Joachim. La demande est accordée en 1889 ce qui marque le début de la première école sous la juridiction d'une commission d'école séparée. Georges Roy est le premier président.

Pour plus d'information...

... sur les évènements et les acteurs qui appartiennent à cette période de l'histoire on vous invite à consulter les sources suivantes :

  • ASSOCIATION CANADIENNE-FRANÇAISE DE L’ALBERTA, Comité de l’ACFA,
  • dans L’Union, le 30 juin 1927.
  • ASSOCIATION CANADIENNE-FRANÇAISE DE L’ALBERTA, Almanach français de l’Alberta, Edmonton : La Survivance 1949, 62 pp.
  • ASSOCIATION CANADIENNE-FRANÇAISE DE L’ALBERTA, Almanach franco-albertain, Edmonton : 1965, 160 pp.
  • ASSOCIATION CANADIENNE-FRANÇAISE DE L’ALBERTA, Almanach franco-albertain, Edmonton :1966, 160 pp.
  • AUNGER, Edmund A., “Language and Law In the Province of Alberta”, dans Pupier and Woehrling Language and Law Montréal : Wilson and Lafleur, 1989, pp 203-228.
  • BASTARACHE, Me Michel, BEAUDOIN, Gérald c.r. Commentaires concernant l’affaire Piquette, Edmonton : Inédit, préparé pour l’ACFA, 1989,13 pp.
  • BILODEAU, Rosario, COMEAU, Robert, GOSSELIN, André, JULIEN, Denise, Histoire des Canadas, 2e édition corrigée Québec : Éditions Hurtubise HMH Limitée, 1978, 676 pp.
  • CARDIN, Jean-François, COUTURE, Claude, ALLAIRE, Gratien, Histoire du Canada, Espace et différences. Québec : Les Presses de l’Université Laval, 1996, 397 pp.
  • CITY OF EDMONTON ARCHIVES, Apasapowin Looking Back 1892-1992. Edmonton, 1992.
  • DROUIN, o.m.i., Éméric, The Beginnings and Development of the Catholic Church in the Edmonton Area and the Contributions of Oblate Fathers and Brothers, Edmonton : 1981, 61pp.
  • HALPIN, Pat, fcj., A Brief Account of the Sisters, Faithful Companions of Jesus in Edmonton, Alberta, (s.l.) January 1981, (APA Ac No. 71, 220 Item 3472).
  • HART, Edward John, Ambitions et réalités : la communauté francophone d’Edmonton, 1795-1935, Traduit de l’anglais par Guy Lacombe et Gratien Allaire, Edmonton : Le Salon d’histoire de la francophonie albertaine, 1981, 166 pp.
  • HISTORICAL SOCIETY OF COLD LAKE AND DISTRICT, Treasured Scales of the Kinosoo, Cold Lake, 1980, 325 pp.
  • KERMOAL, Nathalie , Variations sur un thème : La Francophonie albertaine dans tous ses états, Salon d'Histoire de la francophonie albertaine Edmonton : 2003 p.79-125.
  • LAMARCHE, Jacques, Les 20 premiers ministres du Canada, Montréal : LIDEC, 1998, 62 pp.
  • LACOMBE, Guy, Capsules d’histoire de l’Alberta, Edmonton : 1993, 237 pp.
  • LEGAL, o.m.i., Émile J., Short Sketches of the History of the Catholic Churches and Missions in Central Alberta. Sponsored by K of C - Club LaVérendrye prepared by R.P. Louis Culerier, o.m.i. Edmonton 1914.
  • LEVASSEUR-OUIMET, France, Saint-Joachim, la première paroisse catholique d’Edmonton : 1899-1999, Edmonton : 1999, 338 pp.
  • MORICE, o.m.i., Adrien Gabriel, 1859-1938, Histoire abrégée de l’Ouest canadien : Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Grand-Nord, Saint-Boniface :1914, 162 pp.
  • MORICE, o.m.i., Adrien Gabriel, 1859-1938, Histoire de l’Église catholique dans l’Ouest canadien, du Lac Supérieur au Pacifique, Montréal : Granger Frères, 1921 (Vol. I), 1922 (Vol. II et III), 1923 (Vol. IV).
  • PALMER, Howard, Alberta: A New History, Edmonton : Hurtig Publishers, 1990, 422 pp
  • SAINT-JOACHIM D’EDMONTON Journal de 1890 à 1894, Edmonton : APA 71,220
  • SOCIÉTÉ FRANCO-CANADIENNE DE CALGARY, Des voix du passé : textes et photos authentiques portant sur la francophonie de Calgary, Calgary : 1995, 82 pp.
  • SYLVESTRE, Alphonse., “Quelques personnalités d’autrefois” dans Almanach Franco-albertain, Edmonton : ACFA, 1966 pp. 49-55.
  • TARDIF, o.m.i. Émile, (2) Centenaire de Saint-Albert 1861 à 1961 Saint-Albert Centennial, Saint-Albert : 1961 93 pp.
  • TROTTIER, A. MUNRO, K.J., ALLAIRE G., Aspects du passé franco-albertain : témoignages et études, Salon d’histoire de la francophonie albertaine, Edmonton : 1980, 146 pp.
  • TROTTIER, Alice, fj., Jean-Baptiste Morin, Journal d’un missionnaire-colonisateur 1890-1897, Collection histoire franco-albertain, 3 Edmonton : Le Salon d’histoire de la francophonie albertaine, 1984, 256 pp.
  • TROTTIER, Alice, fj., Émile Tessier 1882-1964, Les Filles de Jésus, Edmonton : 2001, 112 pp.